express'ION mascotte du site savour.euLa collocation expliquée par express’ION

Tout d’abord, il est bon de préciser que la collocation n’a rien à voir avec la colocation (la location en commun, souvent abrégée en coloc).
Ce terme vient du latin « cum + locare », qui signifie : « placer ensemble ».
cet article s’intéresse à la linguistique, pour les autres sens de collocation voir Wikipedia.
En linguistique une collocation repose sur le rapprochement de deux mots avec une fréquence qui est souvent plus élevée que celle de chacun de ses éléments pris séparément.
Par exemple « pain » est en collocation avec « blanc », « sec », « frais ». On dit que ces mots sont cooccurrents.
Il existe plusieurs types de collocations et de très nombreuses combinaisons de mots :
Collocation opaque : le sens du 2eme mot est différent lorsqu’il est employé en association avec le 1er mot, par exemple « peur bleue », « colère noire »
collocation transparente : le 2eme mot garde sa signification habituelle mais l’association des 2 mots n’est pas prédictible et le 2eme mot n’est pas substituable, par exemple « désir ardent »
collocation régulière : proche de l’expression libre, le 2ème mot contient le sens du 1er dans sa définition, par exemple « année bissextile »

Nous avons trouvé de très nombreuses études sur la collocation mais nous vous faisons grâce de tous les détails syntaxiques !
Nous avons également trouvé un dictionnaire des collocations en ligne avec lequel vous pouvez vous amuser à trouver des combinaisons de mots. Il y en aurait pas loin de 160 000 !

Pour terminer nous vous invitons à aller consulter nos commentaires sur l’expression « avoir une peur bleue« 

Share Button

Laissez un commentaire