Que signifie « enculer les mouches » ?

Enculer les mouches c’est être inutilement tatillon.

Quelle est l’origine de cette expression ?

Cette expression trouve son origine dans la première moitié du 20ème siècle.
Le contenu sémantique est similaire à « pinailler« .
On pourrait même dire que c’est proche de « chercher la petite bête« , sans toutefois préciser s’il s’agit d’une mouche.

Et en littérature ?

enculer les mouches - Vian - Cantilènes en geléeenculer les mouches - Boudard - Cinoche

 

Boris Vian, dans « Cantilènes en gelée (1947) :
« Des hommes se promènent dans la rue.
Certains ont l’œil éteint comme une chaussette sale.
Une morve récurrente leur obstrue les cornets du nez.
D’autres brillants, le regard vif
Tournent leur canne en s’en allant.
Tous sont des enculeurs de mouches.
Mais il y a deux façons d’enculer les mouches :
Avec ou sans leur consentement
. »

Alphonse Boudard dans cinoche (1952 ) : « il me semblait pas du genre trituré métaphysique, enculeur quatre fois successives de la mouche charbonneuse. »

 

Autres expressions faisant mouche ?

 

Pour trouver d’autres expressions mettant la mouche en scène, cliquer sur l’illustration à gauche.

 

Share Button

Laisser un commentaire