express'ION mascotte du site savour.eu

Liste des expressions de grand-mère

Vous trouverez ci-dessous la liste des expressions de grand-mère répertoriées par savour.eu. Ce sont des expressions que nous avons souvent entendues (entendons souvent) dans la bouche de nos grand-mères, que nous aimons bien (les expressions mais les grand-mères aussi), qui, parfois, nous intriguent mais dont le sens ne fait aucun doute et que nous véhiculons nous-aussi. Fort de ses origines Charentaises, le principal contributeur de ce site s’est autorisé quelques régionalismes.
En regard de chacune des expressions de grand-mère est indiquée sa signification.
Lorsqu’une de ces expressions fait l’objet d’un article détaillé, un lien envoie vers cet article sur ce même site.

Pour une meilleure lisibilité, les expressions sont classées par thème.
Si vous souhaitez ajouter des expressions de grand-mère, de vos grand-mères, n’hésitez-pas à nous contacter.

 

AGISSEMENTS – COMPORTEMENTS

« A la bonne franquette » = « Simplement, Sans façons »

« Aller au plume » ou « Aller au plumard » =  » Se coucher  »

« Avoir la danse de Saint-Guy » = « Gigoter dans tous les sens »

« Avoir le trouillomètre à zéro » = « Avoir très peur »

« Avoir les pieds nickelés » = « Etre paresseux »

« Baisse la tête t’auras l’air d’un coureur » = encouragement ironique destiné à quelqu’un faisant des efforts sans grand efficacité »

« C’est le cadet de mes soucis » = « C’est le moindre de mes soucis »

« C’est une proute-proute ma chère » = « C’est une pimbêche »

« Chanter Ramona«  = « réprimander »

« Cul béni » = « Bigot »

« Dormir à l’hôtel du cul tourné » = « La soupe à la grimace »

« En mettre un rayon » = « Produire un gros effort »

« En voiture Simone !«  = « Allons-y ! »

« Envoyer chez plumeau » = « Envoyer promener »

« Etre beurré comme un petit-Lu » = « Etre complétement saoul »

« Etre bon pour Lafond » (Charentes) = « Devenir dément »

« Etre bouché à l’émeri » = « Ne rien comprendre »

« Etre en nage » = « Etre en sueur »

« Etre flagada » = « Etre fatigué »

« Etre rond comme une queue de pelle » = « Etre ivre »

« Etre vacciné avec une aiguille de phono » = « Etre bavard »

« Etre zirou » = « Etre difficile, facilement dégoûté »

« Faire du plat » = « Draguer »

« Faire la bamboula » = « Faire la fête »

« Faire la bouche en cul de poule » = « Prendre un air mielleux »

« Faire la Sainte Nitouche » = Jouer l’innocence, être hypocrite

« Faire le coup du Père François » = « Prendre en traître »

« Faire tourner quelqu’un en bourrique » = « Énerver quelqu’un, l’excéder »

« Faire une tête de six pieds de long » = « Faire la tête »

« Filer un mauvais coton » = « Etre dans une situation préoccupante »

« Il est un peu olé-olé » = « Il est peu sérieux et plutôt libertin »

« Il y a des coups de pied au cul qui se perdent » = « Il mériterait une correction »

« La mettre en veilleuse » = « Se taire »

« Mauvais comme une teigne »  = « Très méchant »

« Méchant comme la gale » = « Très méchant »

« Mener une vie de patachon » = « mener une vie débauchée »

« Ne pas se moucher avec un dail » (Charentes) = « Etre fier »

« Ne pas s’occuper du chapeau de la gamine (gosse) » = « Se mêler de ses affaires »

« Péter plus haut que son cul » = « Etre prétentieux »

« Se tamponner le coquillard » = « S’en moquer complètement »

« Se tenir à carreau » = « Etre sur ses gardes »

« Travailler du chapeau » = « Etre un peu fou »

« Un drôle de zigomar  » = « Un personnage étrange »

« Une sacrée gueule d’empeigne » = « une vraie commère »

 

APPARENCE PHYSIQUE

« Fagoté comme l’as de pique » = « mal habillé »

« On dirait que tu as pleuré pour l’avoir » = « ce vêtement ne te va absolument pas »

« Propre comme un sou neuf » = « Très propre »

« Repousser du goulot » = « Avoir mauvaise haleine »

« Un vrai sac d’os » = « Très maigre »

 

A TABLE

« Avoir la goule fine » = « Etre gourmet »

« Avoir l’estomac dans les talons » = « Avoir très faim »

« Cailler sur le jabot » = « Rester sur l’estomac »

« Casser la graine » = « Manger sur le pouce »

 » faire godaille  » ou  » Faire chabrot  » =  » Mélanger le reste de soupe avec du vin dans le fond de l’assiette et porter l’assiette à la bouche pour boire le tout  »

« Manger avec un lance-pierre » = « manger trop rapidement »

«Mange des carottes, ça rend aimable» = «Incitation à manger des carottes»

 

ARGENT – AVOIRS

« A l’oeil » = « Gratuitement »

« Avoir des oursins dans les poches » = « Etre avare »

« Cela ne vaut pas un pet de lapin » = « Cela ne vaut rien »

« Ça peut ! » = « heureusement que ce cadeau est superbe car cela m’a coûté cher »

« cela m’a coûté bonbon » = « Je l’ai payé fort cher »

« cela vaut son pesant d’or » = «  »C’est d’un grand intérêt »

« C’est de la roupie de sansonnet » = « cela n’a pas de valeur »

« C’est un panier percé » = « C’est un dépensier »

« En mettre à gauche » = « Économiser »

« Etre raide comme un passe-lacet » = « Etre fauché »

« Etre sur la paille » = « Etre dans la misère »

« Il lui manque toujours cent sous pour faire un franc » = « Il est toujours fauché »

« N’avoir pas un sou vaillant » = «  »Etre très pauvre »

« Payer rubis sur l’ongle » = « payer comptant et jusqu’au dernier sou »

« Peau de balle et balai de crin » = « Rien du tout »

« Péter dans la soie » = « Vivre dans le confort »

« Se saigner aux quatre veines » = « Se priver »

« Se casser la margoulette » = « Tomber »

« Tout le saint-frusquin » = tout ce que l’on possède, tout le reste

« Trois francs six sous » = « Très peu d’argent »

« Un sou est un sou » = « Il n’y a pas de petites économies »

 

 

BAZAR – BRUIT – DESORDRE

« Faire du barouf » = « faire du bruit »

« Faire du boucan » = « faire du bruit »

« Faire du chambard«  = « faire du bruit »

« Faire du potin » = « faire du bruit »

« Faire du ramdam » = « faire du bruit »

« Une chatte n’y retrouverait pas ses petits » = « Quel désordre ! »

« Une vache n’y retrouverait pas son veau » = « Quel désordre ! »

 

 

EMOTIONS – ETATS D’AME – SENTIMENTS

« Après la pluie le beau temps = « Après la tristesse la joie »

« Avoir le coeur gros » = « Etre triste »

« Avoir un pet de travers » = « Etre indisposé, contrarié »

« En prendre plein les mirettes » = « S’émerveiller »

« En rester comme deux ronds de flan » = « Etre stupéfait »

« Etre benèze » (Saintonge) = « Etre heureux de vivre, se sentir bien »

« Etre comme cul et chemise » = « Etre intimes »

« Pleurer comme une madeleine » = « Pleurer toutes les larmes de son corps »

« Se monter le bourrichon » = « Se faire des illusions »

Sentiment amoureux : diverses expressions

 

SEXE

« Elle a vu le loup » = « Elle n’est plus vierge »

« Une Marie-couche-toi-là » = « Une dévergondée »

 

TEMPS

« A la Saint-Glinglin » = « Dans très longtemps »

« Il mouille » (Charentes) = Il pleut

« Il pleut comme à gravelotte » = « Il pleut abondamment »

« Il pleut comme vache qui pisse » = « Il pleut abondamment »

« La semaine des quatre jeudis » = « jamais »

« Minute papillon ! » = « Un instant ! »

 

 

DIVERS

« As-tu bientôt fini de melouner » (Charentes ) = « Vas-tu cesser de ronchonner »

« Ça ne mange pas de pain » = « C’est un petit rien qui peut faire plaisir »

« Ça sent le roussi » = « Ça risque de mal tourner »

« C’est l’hôpital qui se fout de la charité » = « celui qui se moque pourrait être lui-même l’objet de moqueries »

« C’est la faute à pas de chance » = « C’est un manque de chance »

« Faut pas pousser Mémé dans les orties » = « Il ne faut pas abuser »

 » Il bade la goule  » (Charentes) =  » Il est bouche-bée »

« J’ai vu assez d’horreurs pendant la guerre » = « Cache moi cela, c’est une horreur »

 » Kif-kif bourricot  » =  » C’est semblable  »

« la goule enfarinée » = « Sourire béat »

« Le marchand de sable est passé » = « Il est l’heure d’aller se coucher »

 » Pas de ça Lisette  » =  » C’est interdit  »

« Pas de messes basses sans curé » = « pas de cachotteries »

« Ton Père n’est pas vitrier » = « Ôte-toi de là »

« Tu me donnes le virounâ » = « Tu me fais tourner la tête »

« Un nom à coucher dehors » = « Un nom étrange »

 

 

 

 

Share Button

Laisser un commentaire