Que signifie « Il y a anguille sous roche » ?

Il y a anguille sous roche est une expression que l’on utilise lorsque une affaire n’est pas claire, quelque chose semble caché, une tromperie se prépare.

Quelle est l’origine de cette expression ?

Il y a anguille sous roche correspond bien à une réalité. En effet l’anguille n’aime pas la lumière. Dans la journée, elle a donc plutôt tendance à se cacher. Et il n’est pas rare, en soulevant une pierre sous l’eau, de déloger une anguille qui s’enfuit alors par crainte de terminer en matelote.
Mais c’est également une métaphore. Le sens de tromperie cachée viendrait d’un lien établi entre l’anguille et l’ancien verbe « guiller« . En effet, ce dernier signifiait « tromper ». On trouve également le mot « guile » (tromperie, ruse) dans le roman chevaleresque « Yvain ou le chevalier au lion » (vers 1180) de Chrestien de Troyes.

L’expression est utilisée dans la comédie humaniste « La reconnue » écrite par Rémy Belleau en 1563 :
« Il y a anguille sous roche :
Aussi tost que Monsieur approche
D’elle à fin de la caresser,
Madame vient le repousser
 »
Mais elle est sans doute encore plus ancienne compte tenu du lien avec le verbe guiller et le mot « guile » comme expliqué ci-dessus.

Pour revenir à l’anguille, son agilité et la viscosité de son corps permettent de désigner des qualités physiques voire des travers de l’homme. C’est d’ailleurs ainsi que le décrit Furetière dans son dictionnaire (1690) : « On dit il s’échappe comme une anguille pour dire il disparaît sans qu’on le puisse retenir, sans qu’on s’en aperçoive ».

On voit donc que, depuis très longtemps l’anguille est associée à tromperie et perfidie.

Autres expressions avec poisson

expression avec poisson
Il suffit d’un clic

 

Share Button

Laisser un commentaire