express'ION mascotte du site savour.euSignification de « Les boeufs-carottes »

La police des polices.

express’ION vous commente « Les boeufs-carottes »

Les boeufs-carottes sont les fonctionnaires de la police des polices qui, comme son nom l’indique, a pour mission de « faire la police dans la police » en contrôlant que les règles de la profession sont respectées. Ils ont acquis la réputation de faire « mijoter » longuement leurs collègues lors des auditions, tout comme on le fait avec un bon boeuf aux carottes, d’où leur surnom « Les boeufs-carottes ».
Les boeufs-carottes sont répartis en deux services : l’IGS (inspection générale des services), compétente sur Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, et l’IGPN (inspection générale de la police nationale) qui intervient sur le reste du territoire.
Pour rester dans le culinaire, on peut ajouter que les boeufs-carottes « cuisinent » leurs collègues « poulets », les « font mijoter » afin qu’ils « se mettent à table ».

affiche les ripoux

les boeufs-carottes série TV

 

Extrait d’un dialogue du film « Les Ripoux », réalisé par Claude Zidi et sorti en 1984 :
René (Philippe Noiret) : « On a les boeuf-carottes au cul !
Francois (Thierry Lhermitte) : « Pourquoi on dit Boeuf-carottes ? »
René : « Parce que quand ils t’attrapent ils te laissent mitonner à petit feu »

Signalons également l’existence de la série TV « Les boeufs-carottes », en 1995, où Le commissaire Venturi (jean Rochefort) et l’inspecteur Kaan (Philippe Caroit) sont des boeuf-carottes, des membres de l’IGS, la police des polices. Au quotidien, ils traquent les « ripoux » et les collègues au bord de la faute professionnelle.

 

 

 

 

Share Button

Laissez un commentaire