Que signifie Payer les pots cassés ?

Payer les pots cassés c’est devoir réparer des dommages, après une erreur ou un échec, même si l’on n’en est pas la cause.

Quelle est l’origine de cette expression ?

On ne connaît pas exactement l’origine de l’expression. Toutefois, son utilisation est attestée au début du 17ème siècle. On la trouve effectivement dans les satires de Mathurin Régnier, recueil de dix-sept satires, composées à partir de 1604 et dont les dix premières furent publiées en 1608 :
« Mais à tant d’incidents amassés,
sachant qu’il en fallait payer les pots cassés,
de rage, sans parler, je m’en mordais la lèvre »

Ainsi que l’explique Antoine Oudin dans « curiositez françoises » (1640), c’est « faire porter le dommage d’une chose ». Et, en effet, l’expression « payer les pots cassés » est surtout employée pour indiquer que l’on endosse la responsabilité d’un événement, que l’on assume des faits souvent indépendants de sa volonté.
On dit aussi que l’on fait porter le chapeau à quelqu’un.

Share Button

Laisser un commentaire