express'ION mascotte du site savour.euLa sérendipité, découverte non accidentelle grâce à express’ION

La sérendipité se définit comme la capacité de faire une découverte ou d’inventer quelque chose par hasard, de façon accidentelle, très souvent dans le cadre de recherches concernant un autre sujet. Aujourd’hui, avec Internet, tout le monde pratique la sérendipité souvent sans le savoir, en effet lorsque l’on cherche quelque chose, on navigue de lien en lien, et on finit par trouver une information que l’on ne cherchait pas et qui s’avère plus intéressante que ce que l’on cherchait
Ce mot provient de l’anglais « serendipity« , il a été utilisé pour la première fois en 1754 par l’écrivain anglais Horace Walpole, dans un courrier adressé à un cousin. Il y expliquait qu’il venait de résoudre accidentellement une énigme concernant des armoiries et, pour qualifier cette découverte fortuite, par association d’idée il faisait référence aux princes de Serendip (ancien nom de l’île de Ceylan) héros du conte oriental « Voyages et aventures des trois princes de Serendip » qui, tels des chasseurs, utilisaient des indices pour décrire un animal qu’ils n’avaient jamais vu.
Le mot sérendipité n’entre toutefois dans le vocabulaire scientifique que dans les années 30 aux Etats-Unis avant de devenir un concept.
Les exemples les plus souvent cités concernant les découvertes par sérendipité sont : la pénicilline, les rayons X, le Post-it, le Viagra, le Velcro, le micro-ondes, l’insuline, le Téflon….sans oublier un produit que savour.eu apprécie beaucoup (avec modération toutefois), le Pineau des Charentes. Ce dernier est en effet le fruit (c’est le cas de le dire !) du hasard. En 1589 un vigneron de Burie, commune située à quelques kilomètres de Cognac, stocka son moût de raisin dans un fût pour le faire fermenter. Il ne se souvenait pas que ce fût contenait un fond d’eau de vie de cognac. Lorsque la barrique fut ouverte quelques années plus tard afin de l’utiliser suite à une récolte abondante, son contenu se révéla non seulement consommable mais extraordinaire…..le pineau (nom du vigneron étourdi) était né mais pas encore le mot « sérendipité » !!
Les amateurs de BD que nous sommes ne pouvaient pas ne pas faire allusion à Newton et la fameuse pomme lui permettant « accidentellement » (donc par sérendipité) d’orienter sa réflexion sur l’attraction universelle. Dans la fameuse « Rubrique à brac » de Gotlib, la pomme lui tombe sur la tête à de nombreuses reprises. L’illustration ci-dessus est un hommage rendu à Gotlib, grand maître de la BD.

A noter également que « sérendipité » était l’un des 10 mots mis en avant à l’occasion de la semaine de la langue française en 2015 : http://www.dismoidixmots.culture.fr/ressources/la-thematique-et-les-dix-mots

Share Button

Laissez un commentaire