Signification de « Serrer la cuiller » = Serrer la main

Dans « Serrer la cuiller« , la cuiller se substitue à la louche qui, dans l’argot ancien, signifie « main ».  C’est ce que l’on trouve par exemple dans le dictionnaire argot-Français de Georges Delasalle (1896).
Donc il n’est pas étonnant de trouver l’expression dans les romans populaires fin 19ème, début 20ème. C’est la cas, par exemple, de « Petit Louis, boxeur » (1918) de Charles Henry Hirsch. Le héros y échappe aux charmes nocifs d’une femme grâce à son entraîneur.
Voici un extrait où le héros rencontre un « poteau » :
« On va être des vrais poteaux, nous deux, comme à l’école,veux-tu ?
Bien sûr!
Serrons-nous la cuiller alors …..
chouettement ? Je demande pas mieux. »

Notons que « serrer la main » peut s’exprimer de diverses façons. Donner une poignée de main, serrer la pince, serrer la louche, serrer la cuiller.

Share Button

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.