Signification de « Serrer la cuiller » = Serrer la main

Dans « Serrer la cuiller« , la cuiller se substitue à la louche qui, dans l’argot ancien, signifie « main ».  C’est ce que l’on trouve par exemple dans le dictionnaire argot-Français de Georges Delasalle (1896).
Donc il n’est pas étonnant de trouver l’expression dans les romans populaires fin 19ème, début 20ème. C’est la cas, par exemple, de « Petit Louis, boxeur » (1918) de Charles Henry Hirsch. Le héros y échappe aux charmes nocifs d’une femme grâce à son entraîneur.
Voici un extrait où le héros rencontre un « poteau » :
« On va être des vrais poteaux, nous deux, comme à l’école,veux-tu ?
Bien sûr!
Serrons-nous la cuiller alors …..
chouettement ? Je demande pas mieux. »

Notons que « serrer la main » peut s’exprimer de diverses façons. Donner une poignée de main, serrer la pince, serrer la louche, serrer la cuiller.

Share Button

Laissez un commentaire