Signification de « T’as le bonjour d’Alfred » : Sors d’ici, va-t-en

express'ION mascotte du site savour.eu« T’as le bonjour d’Alfred » est une formule employée pour mettre un importun dehors, lui signifier qu’il est de trop.
Cette réplique a été empruntée à la série de bande dessinée « Zig et Puce » créée par Alain Saint-Ogan en 1925. En effet elle était employée par les héros lorsqu’ils se débarrassaient d’un adversaire. « T’as le bonjour d’Alfred » faisait référence au pingouin Alfred, compagnon inséparable de Zig et Puce.
Pour en savoir un peu plus sur Zig et Puce … On apprend notamment que le pingouin Alfred ne tarda pas à voler la vedette à Zig et Puce au point de devenir la mascotte de l’aviateur Charles Lindbergh. Il posa même sous forme de poupée auprès de Mistinguett, célèbre actrice et chanteuse française de l’époque. L’auteur Saint-Ogan comprit très vite l’intérêt et fut le précurseur des produits dérivés.

Pour être complet, l’expression peut parfois être employée par quelqu’un qui quitte une assemblée de son propre chef. Sans doute avant de se faire congédier, il tourne le dos et se dirige vers la sortie en lançant « T’as le bonjour d’Alfred ».

T'as le bonjour d'AlfredNotons que, dans les tous les cas, l’expression emploie le mot « bonjour » pour, en fait, dire « au revoir« . Nous pourrions presque qualifier ceci d’antiphrase. Il s’agit en effet d’une figure de style qui consiste à employer, par ironie, un mot dans un sens contraire à sa véritable signification.

Signalons enfin que le pingouin de Zig et Puce ne fut pas le seul Alfred ayant connu la célébrité. D’autres furent loin d’être « manchots » dans leurs spécialités respectives. Citons Alfred de Musset, Alfred De Vigny, Alfred Hitchcock, Alfred Jarry, Alfred Sisley.

Nous avons débuté cet article en faisant référence à une bande dessinée. Terminons donc avec le 9ème art. En effet les Alfred furent les prix décernés pendant quelques années lors du festival de la BD d’Angoulême.

Share Button

Laisser un commentaire