Que signifie « Tomber comme des mouches » ?

Tomber comme des mouches  signifie tomber, mourir en grand nombre.

Cette expression est-elle ancienne ? 

Elle est très ancienne.
Tout d’abord, nous l’avons retrouvée sous la forme « Tomber dru comme des mouches » dans le dictionnaire d’Antoine Furetière (1690). Elle s’appliquait alors surtout aux soldats qui tombaient en nombre sur les champs de bataille.
De nos jours son utilisation s’est élargie à des populations autres que les soldats.
En fait, il semble qu’il faille rechercher l’origine de cette expression au moyen âge.

Saint Bernard tombeur de mouches ?

Pour preuve, lors de nos recherches, nous avons découvert l’existence d’un document étonnant mais intéressant. Il fut publié en 1846 par Léon Ménabréa, conseiller de la Cour royale de Chambéry. Ce document est intitulé « De l’origine, de la forme et de l’esprit des jugements rendus au Moyen Age contre les animaux. » Il faut savoir en effet que, entre 1120 et 1741, plusieurs centaines d’animaux furent jugés dans notre pays. L’auteur avait alors étudié les mentalités et les comportements des hommes du Moyen Age et de l’époque moderne. L’objectif était de déterminer le sens et l’utilité des procès intentés aux animaux.

C’est ainsi que nous avons appris quelle était la procédure lorsque des populations avaient à se plaindre de dégâts commis par des insectes ou par des animaux nuisibles. Elles choisissaient un procureur pour les représenter en justice. Ensuite elles adressaient leurs plaintes au juge ecclésiastique. Ce dernier pouvait alors autoriser la citation en justice de ces animaux fléaux. Et, le plus souvent, le juge ecclésiastique prononçait contre ces animaux les monitoires précédant l’excommunication.

La première des excommunications remonterait au XIIe. Elle aurait été prononcée, par l’évêque de Laon, en 1120, contre des chenilles et mulots qui dévastaient les récoltes.
En 1121, un événement se produisit alors que l’on procédait à la consécration de la chapelle de l’abbaye de Foigny, près de Vervins. Celle-ci fut envahie pas des mouches. C’est alors qu’intervint Saint Bernard. Il interpella les mouches. Et sans autre forme de procès, il proclama « je les excommunie ». Les mouches furent alors foudroyées. Et on les ramassa à la pelle.
On peut donc y voir, là, l’origine de notre expression « tomber comme des mouches« .

Autres expressions faisant mouche ?

 

Pour trouver d’autres expressions mettant la mouche en scène, cliquer sur l’illustration à gauche.

 

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.