Signification de « Avoir la danse de Saint-Guy » : Gigoter dans tous les sens

express'ION mascotte du site savour.euexpress’ION vous commente « Avoir la danse de Saint-Guy »

L’expression « Avoir la danse de Saint-Guy » était utilisée par ma Grand-Mère lorsqu’elle me voyait gigoter dans tous les sens : « Ma parole, aurais-tu la danse de Saint-Guy ? »
Contrairement à ce que laisse entendre notre illustration, cette expression n’a pas pour origine la danse de 5 gaillards prénommés Guy gesticulant sans joie sur une piste de danse. Nous aurions préféré cette version un peu humoristique des faits mais c’est une autre histoire de danse.
Il s’agit en effet d’un mal connu au XVe siècle sous le nom de « morbus sancti Viti » (mal de Saint Vit ou Saint Guy). Les personnes touchées par ce mal ressentaient chaque année, à l’approche de la fête de saint Guy, une très grande angoisse et souffraient de douleurs lancinantes et de mouvements convulsifs. Elles étaient alors persuadées que, pour être soulagées, il fallait participer à des danses curatives dans les sanctuaires consacrés à Saint Vit.
Ces symptômes réapparaissaient chaque année à l’approche de la fête de saint Guy et, donc, les malades avaient recours au pélerinage pour invoquer la grâce du saint en dansant. Ils étaient alors libérés de leurs souffrances pendant une année entière grâce à saint Guy.
A la fin du XVème siècle, le mal de saint Vit fut appelé « danse de saint Guy« , identifiant ainsi le mal à la danse des pélerins en l’honneur du saint.
Aujourd’hui, l’expression Danse de Saint-Guy correspond à la Chorée de Sydenham, qui est une maladie infectieuse rhumatismale touchant les enfants de 5 à 15 ans, encore souvent confondue avec la maladie de Huntington, héréditaire, touchant les adultes, et incurable.
Pour en savoir un peu plus sur Saint Guy et sur le mal de saint Vit, nous vous invitons à lire cet excellent article de Claire Biquard, chercheur à l’EHESS : Le mal de Saint Vit

Que ceci ne vous empêche pas de danser avec vos copains Guy !

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.