Que signifie Des vertes et des pas mûres ?

Des vertes et des pas mûres, on peut en voir, en entendre ou en dire. Selon le contexte, ce sont des ennuis, difficultés ou des choses incongrues, inconvenantes, choquantes.

Quelle est l’origine de l’expression ?

Au début du 15ème siècle on utilisait l’expression “En bailler de belles, des vertes et des mûres“. On en trouve un exemple dansLes Quinze Joyes de mariage“, un texte satirique français en prose présentant un tableau des querelles et tromperies conjugales, publié anonymement vers 1430.
Cela signifiait alors raconter des histoires indécentes. En effet, le terme “vert” prend ici le sens argotique qualifiant des propos grivois. C’est ainsi que, bien plus tard, l’argot a été baptisé “la langue verte”. L’adjectif “Mûr” (en fait “meure” en ancien français) fait référence à la maturité. L’histoire est donc “rôdée” et à ne pas mettre dans toutes les oreilles.

C’est au début du 20ème siècle que l’expression a pris la forme que nous connaissons aujourd’hui. Elle joue avec la double signification de l’adjectif “vert”. En effet, un fruit vert n’a pas encore atteint la maturité, il n’est pas mûr, et un langage vert est plutôt grivois.
“vert” et “pas mûr” est donc redondant lorsque cela s’applique à un fruit. Mais cette répétition, attachée au sens grivois de “vert”, amplifie le sens de l’expression.

Notons que lorsque l’expression est Précédée de “en entendre” ou “en dire”, il s’agit de propos inconvenants et choquants. Mais lorsqu’elle est précédée de “en voir”, c’est que l’on fait face à des ennuis ou des difficultés.

Autres expressions du site savour.eu ?

Un mot sur notre illustration

Un clic pour en savoir +
Share Button

Laisser un commentaire