Que signifie Tuer le temps ?

Tuer le temps c’est essayer de s’occuper ou de se distraire pour ne pas s’ennuyer, pour faire passer le temps plus facilement et moins inutilement.

Quelle est l’origine de l’expression ?

L’expression est attestée dès le début du 17ème siècle. On en trouve un exemple dans “Les satyres du sieur Régnier” (1614) de Mathurin Régnier, poète satirique français. Il y confesse que, pour tuer le temps, il s’efforce d’écrire.
Depuis cette époque, l’expression traduit l’angoisse de l’homme face au temps qui passe. Elle est encore plus grande et insupportable lorsque l’on reste sans occupation avec l’impression que le temps est plus long. La solution ? elle est radicale, il faut tuer le temps. Mais, là, il faut comprendre que c’est plutôt le temps perdu qui est visé. Et, dans ce but, on cherche des occupations.

Certains voient, dans cette expression, une volonté de revanche de l’homme sur le temps qui le tue inexorablement. C’est une réalité dont le roman “Tous les hommes sont mortels” (1946) de Simone de Beauvoir se fait l’écho : “Ils se contentent de tuer le temps en attendant que le temps les tue.

Mais, à l’inverse, d’autres regrettent (avec humour) de ne plus avoir assez de temps pour ne rien faire : “Moins j’ai de temps pour tout faire, moins il m’en reste pour ne rien faire

Autres expressions du site savour.eu ?

Un mot sur notre illustration

Un clic pour en savoir +
Share Button

Laisser un commentaire