Signification de « Avoir le béguin » : Etre amoureux

express'ION mascotte du site savour.euexpress’ION vous commente « Avoir le béguin »

« Avoir le béguin » est une expression que les grand-mères emploient malicieusement sous la forme « Mais dis donc tu n’aurais pas le béguin pour elle toi ? », autrement dit, « tu ne serais pas un peu amoureux d’elle ? »

Dans l’ouvrage d’Antoine OUDIN (1595-1653) « Curiositez françoises, pour servir de complément aux dictionnaires ….. » (1640)  il est mentionné, page 109, que « Se coiffer d’une femme » signifie « en devenir amoureux ».

D’autre part, Edmond Huguet (1863-1948), auteur du « Dictionnaire de la langue française du 16ème siècle » (1925), atteste l’utilisation, au seizième siècle, de « Béguin » = « sorte de bonnet » et « Béguiné » = « Coiffé d’un béguin ».

Le croisement de « Se coiffer d’une femme » et de « Coiffé d’un béguin (Béguiné) » donne alors « être béguiné » ou « s’embéguiner » qui signifie donc « Tomber amoureux » et qui, au milieu du 19eme siècle, devient « avoir le béguin » ainsi que l’écrit Alfred DELVAU dans le dictionnaire de la langue verte (édition de 1867) :
Avoir un béguin pour une femme = en être très amoureux
Avoir un béguin pour un homme = le souhaiter pour amant lorsqu’on est femme légère.
On disait autrefois s’embéguiner

 

Avoir le béguin selon Lucienne Delyle en 1957
« Avoir le béguin » selon Lucienne DELYLE
Avoir le béguin selon Charlot dans le court métrage "Un béguin de Charlot"
« Avoir le béguin » selon Charlie Chaplin

 

Une célèbre chanteuse des années 40/50, Lucienne DELYLE (1913-1962) a chanté « J’ai le béguin » en 1957.

 

 

Un court métrage de Charlie Chaplin de 1914 dont le titre original était « Caught in the rain » est devenu en Français « Un béguin de Charlot »

 

 

 

 

Share Button

Laissez un commentaire