Que signifie Avoir vu le loup ?

Avoir vu le loup s’emploie pour parler d’une jeune femme qui a eu des relations sexuelles.

Quelle est l’origine de cette expression ?

Au 17ème siècle :

  • dans “Curiositez françoises (1640), Antoine Oudin donne le sens suivant : “ne pouvoir parler à cause du rhume” (1).
  • Dans son dictionnaire universel (1690), Antoine Furetière confirme que “l’on dit d’un homme enrhumé qu’il a vu le loup”. Et il ajoute que “on le dit aussi de celui qui a vu le monde, qui est aguerri et expérimenté” (2).
  • “danser le branle (ou la danse) du loup” signifiait “avoir une relation sexuelle”. C’est attesté dans “Le moyen de parvenir” (1617) de François Béroalde de verville. Un homme attire sa cousine dans une petite chambre et lui “enseigne la danse du loup, la queue entre les jambes” (3).

Avec le temps, l’expression a gardé le sens de “expérimenté” mentionné par Antoine Furetière.
Mais sans doute du fait des locutions “danser le branle (ou la danse) du loup”, l’expression “avoir vu le loup” a fini par prendre le sens que nous connaissons aujourd’hui. A savoir, certes expérimenté mais dans le domaine sexuel, en parlant d’une jeune femme.

Au 19ème siècle, il n’y avait plus d’ambiguïté sur la signification sexuelle de cette expression. A titre d’exemple, on la trouve dans “l’assommoir” (1877) de E.Zola : “Nana reniflait, se grisait, lorsqu’elle sentait à côté d’elle une fille qui avait déjà vu le loup” (4).

Beaucoup plus récemment, dans l’album “Boucan d’enfer” de Renaud, il y a la chanson “elle a vu le loup” qui commence ainsi (5):
T’as vu, Lolita, ta pote Marylou
Qu’a quinze ans comme toi, qu’j’ai connue bout d’chou
T’as vu comme elle a changé tout d’un coup?
Eh ben, ma Doudou, elle a vu le loup

Autres expressions animalières 

Et hop un clic !

Nos sources

(1) Curiositez Françoises – Chez Antoine de Sommaville, Paris (1640) – “Avoir veu le loup”, Page 309 – Par Antoine Oudin

(2) Dictionnaire universel – Tome 2 – Chez Arnout et Reinier Leers, Rotterdam (1690) – Page 18 – Par Antoine Furetière

(3) Le moyen de parvenir par François Béroalde de Verville – Page 98 – Edition de 2005 par Georges Bourgueil chez Passage du Nord Ouest

(4) L’assommoir – Les Rougon Macquart – Wikisource

(5) Youtube – Chanson “Elle a vu le loup” par Renaud

Share Button

Laisser un commentaire