Que signifie Brûler la chandelle par les deux bouts ?

Brûler la chandelle par les deux bouts c’est gaspiller, dépenser, se dépenser sans compter, sans se préoccuper des conséquences.

Quelle est l’origine de cette expression ?

L’expression est attestée au 16ème siècle. L’écrivain français Vincent Carloix (1535-1571) l’utilise dans son mémoire de la vie de François de Scepeaux, sire de Vieilleville, maréchal de France : « De sa vye il ne fera la guerre en son royaume ny contre ses subjets, car c’estoit se battre soy-mesme et brusler la chandelle par les deux bouts ».
Rappelons que, à cette époque, on assurait l’éclairage avec des chandelles. Et on ne les utilisait que lorsque c’était vraiment nécessaire de façon à les économiser. Donc inutile de préciser que l’on considérait comme du gaspillage le fait de les brûler par les deux bouts même si l’idée était d’obtenir plus de lumière.

Au 17ème siècle, Antoine Furetière, dans son dictionnaire universel (1690), donne la définition suivante : « on dit qu’un homme brusle la chandelle par les deux bouts pour dire qu’il fait des dépenses de plusieurs sortes qui le ruineront bientot »

ça sent le brûlé?

Le gaspillage exprimé par l’expression concerne notamment l’argent. Et il est intéressant de constater que, dans une autre expression similaire, ce n’est pas la chandelle que l’on brûle. Il s’agit de « l’argent lui brûle les doigts ». Elle signifie elle aussi que l’on dépense l’argent sans compter.

Autres expressions avec des chiffres ?

chiffres avecexpressions
Et hop un clic suffira !
Share Button

Laisser un commentaire