Que signifie En rester comme deux ronds de flan ?

En rester comme deux ronds de flan c’est être stupéfait.

Quelle est l’origine de cette expression ?

Le flan pourrait-il être le fameux entremets que nous connaissons tous ? On peut en douter car on se demande bien qui oserait laisser, dans son assiette, deux ronds de l’excellent flan amoureusement préparé par sa grand-mère. Ce serait tellement surprenant que tout le monde, grand-mère y compris, resterait complètement stupéfait. Mais alors, si l’on y va « au flan » on pourrait dire que cette stupéfaction explique cette expression.
Oublions cette piste même s’il n’existe pas vraiment d’autre explication incontestable. Toutefois, des linguistes renommés se sont penchés sur la question.

Ce qu’en pensent les linguistes

  • Gaston Esnault cite l’expression dans « Le poilu tel qu’il se parle« . Il s’agit du dictionnaire des termes populaires employés aux armées en 1914–1918. Il fut publié pour la première fois en 1919. L’expression est employée par un poilu qui décrit un assaut ayant laissé l’adversaire comme deux ronds de flan. L’expression était donc connue au début du 20ème siècle
  • Dans le « Dictionnaire de la langue française du 16ème siècle » (1925), Edmond Huguet nous explique que Le « Flaon(Flan) » est un terme de monnaie : « le flaon, qui n’estoit qu’une pièce de métal applatie et arrondie, prend le nom de monnoye et de denier« . Or, une monnaie est frappée tout comme on peut dire qu’une personne est frappée d’étonnement. De là à dire que nous trouvons ici l’origine de l’expression, il n’y a qu’un pas que …..
  • …. Walther von Wartburg a franchi dans son « dictionnaire étymologique de la langue française ».

En rester comme deux ronds de flan avec San Antonio dans "Passez moi la Joconde"

 

Voilà une explication à en rester comme deux ronds de flan non ? …. mais c’est la meilleure que nous ayons à vous proposer ! …. alors, en prime, nous vous offrons l’expression revue et corrigée par San Antonio dans « Passez-moi la Joconde » : « ...je ne sais pas de quelle façon vous réagiriez si vous étiez à ma place, mais moi qui suis à la mienne, j’en reste comme deux ronds de flan. Que dis-je ! comme trois, comme quatre ronds de flan .... »

Share Button

Laisser un commentaire