Que signifie Faire la nouba ?

Faire la nouba c’est s’amuser, faire la fête.

Quelle est l’origine de l’expression ?

La Nuba maghrébine

Le terme « nouba » est emprunté à l’arabe maghrébin « nuba », correspondant à l’arabe classique « nauba ». Ce mot signifie « tour » ou « tour de rôle ». Cela peut s’appliquer à un « corps de troupe faisant, à tour de rôle, son service auprès d’un prince ou dans une place de guerre ». Mais cela fait également référence, au Maghreb, à un concert de musique ayant lieu périodiquement devant la maison d’un prince, d’un officier ou d’un dignitaire.
Les troupes coloniales présentes en Algérie ont emprunté ce mot. Et elles l’ont associé aux airs joués par les tirailleurs nord-africains avec leurs instruments traditionnels.

La nouba dans l’argot militaire

L’expression est d’abord restée cantonnée à l’argot militaire. On en a la confirmation dans « le poilu tel qu’il se parle » (1919). Dans ce dictionnaire des termes populaires employés aux armées en 1914-18, l’auteur, Gaston Esnault, nous indique qu’il s’agit d’une noce ou fête grossière. Et il ajoute une « noce ne va pas sans musique, l’Algérie sans la nouba, cette musique des tirailleurs algériens qui a enchanté les boulevards parisiens en 1913 ».
D’autre part, dans « l’argot de la guerre » (1918), le linguiste Albert Dauzat affirme : « voilà plus de vingt ans que le peuple de Paris dit, par métaphore, faire la nouba (faire la fête) ».

Popularisation de l’expression au début du 20ème siècle

On peut donc en déduire que la naissance de l’expression date de la fin du 19ème siècle.
Mais c’est après la première guerre mondiale que les soldats l’ont répandue dans le langage courant de la société civile.
Puis, au fil du temps, on a associé la musique populaire à la fête. Et l’expression a fini par prendre son sens actuel et s’appliquer à tout amusement bruyant.

Images d’Epinal

Signalons que le premier régiment de tirailleurs d’Épinal dispose aujourd’hui d’une fanfare appelée la Nouba. Ses membres portent tous une tenue orientale traditionnelle.

Le riche vocabulaire de la fête

Pour terminer, il est intéressant de constater que la langue française est dotée d’un vocabulaire fourni lorsqu’il s’agit de faire la fête. La nouba fait partie d’une longue liste : bamboche, bamboula, bombe, bringue, fiesta, foire, java, noce…..et, plus récemment, teuf.

Et, chronologiquement, l’expression intervient avant d’avoir la gueule de bois !!

Autres expressions du site savour.eu ?

Expressions françaises avec Express'ION
Un clic suffira !
Share Button

Laisser un commentaire