Que signifie Faire la rubrique des chiens écrasés ?

Faire la rubrique des chiens écrasés c’est, dans l’argot journalistique, s’occuper de la rubrique des faits divers d’un journal.

Quelle est l’origine de l’expression ?

Les rubriques de faits divers existaient dès le début du 19ème siècle dans presque tous les journaux. On y entassait alors pêle-mêle tous types d’informations quotidiennes. L’essence en était la diversité des faits mais aussi leur caractère pittoresque et insolite. Malgré tout, il s’agissait d’informations de peu d’importance. D’où le qualificatif de « chiens écrasés ». Et faire la rubrique des chiens écrasés était plutôt péjoratif pour un journaliste.
De nos jours, ce type de rubrique existe toujours dans certains journaux. Certains sociologues y voient même une utilité. Pour eux les faits divers nous aideraient au quotidien dans la compréhension du monde dans lequel nous vivons.
Selon la formule bien connue de Pierre Lazareff, grand journaliste (France Soir, Journal du Dimanche), « Un chien qui mord un homme c’est un fait divers. Mais un homme qui mord un chien c’est une information. »

Toutes les expressions avec chien

expression chien
et hop un clic !
Share Button

Laisser un commentaire