Que signifie Freiner des quatre fers ?

Freiner des quatre fers c’est tout faire pour retarder et s’opposer à une idée, un projet ou une proposition.

Quelle est l’origine de l’expression

Dans cette expression, comme dans « tomber les quatre fers en l’air » (tomber à la renverse), les quatre fers sont ceux qui sont fixés sous les sabots du cheval.
Or, lorsqu’un cheval est lancé au galop sur des pavés, les sabots ferrés font jaillir des étincelles. Cela a très certainement inspiré l’expression « faire feu des quatre fers » datant du début du 19ème siècle. A titre d’exemple, on en trouve une définition dans « l’écho de Paris » en 1838. Au sens figuré, elle signifiait alors « utiliser tous les moyens en son pouvoir ». Il s’agissait donc de faire tout son possible pour atteindre un objectif, tel le cheval galopant vers une destination, avec, comme effet collatéral, la production d’étincelles sur les passages pavés. D’ailleurs ne dit-on pas « faire des étincelles » (« avoir du succès, de la réussite »).

Et lorsque le cheval s’arrête brusquement sur les pavés, il produit également de nombreuses étincelles. Mais dans ce cas l’énergie est déployée pour s’arrêter, ne plus avancer. D’où l’expression « freiner des quatre fers » qui, elle, est plus récente (milieu du 20ème siècle). Et, à l’inverse de « faire feu des quatre fers », elle exprime le fait que l’on dépense toute son énergie pour faire en sorte que l’objectif ne soit pas atteint, que plus rien n’avance, tel le cheval s’arrêtant brusquement.

Et à propos de cheval s’arrêtant brusquement, notre illustration montre non pas un cheval mais 2CV freinant des quatre fers. Elle est inspirée d’un célèbre dessin d’Hergé dans « l’affaire Tournesol » où l’on voit la 2CV des Dupont Dupond freiner en catastrophe.

Autres expressions avec des chiffres ?

chiffres avecexpressions
Et hop un clic suffira !
Share Button

Laisser un commentaire