Que signifie Se saigner aux quatre veines ?

Se saigner aux quatre veines c’est se donner beaucoup de mal pour obtenir quelque chose ou se priver de quelque chose.

Quelle est l’origine de l’expression

Elle est assez récente. En effet elle date de la fin du 19ème siècle. Louis-Nicolas Bescherelle, dit « Bescherelle l’aîné », la mentionne dans le nouveau dictionnaire classique de la langue française (1875). La définition qu’il en donne est « faire un grand sacrifice ».

Toutefois elle semble dériver d’une expression plus ancienne « se faire saigner aux quatre membres ». Cette dernière signifiait, au sens figuré, « se faire déposséder de ses biens ».
Au sens propre, si l’on peut s’exprimer ainsi, elle fait référence à un supplice mortel réservé aux coupables de félonie. La mort de Sénèque demeure un exemple célèbre de cette terrible sentence. Elle est décrite dans le premier tome de « Théâtre du monde » (1788) de Richer. On y présente une scène semblant s’inspirer du tableau « la mort de Sénéque » (1773) de David. « Le bourreau vient de le saigner aux quatre membres et le soutient pendant que son sang coule dans une cuvette. Ce philosophe a les yeux attachés sur sa femme Pauline. »

« Se faire saigner aux quatre membres » c’est donc priver une personne de son sang. Et son expression dérivée, utilisée de nos jours, « se saigner aux quatre veines » exprime également une très grande privation pouvant aller jusqu’à tout perdre. Mais, dans ce cas, la privation est consentie dans le but d’obtenir quelque chose au profit d’autrui. Il s’agit d’une autre façon de « se mettre en quatre ».

Autres expressions avec des chiffres ?

chiffres avecexpressions
Et hop un clic suffira !

 

Share Button

Laisser un commentaire