Que signifie Miroir aux alouettes ?

Miroir aux alouettes est un piège séduisant, un dispositif trompeur.

Quelle est l’origine de cette expression ?

Au sens propre, le miroir aux alouettes est un piège qu’utilisaient autrefois les chasseurs pour attirer certains oiseaux, dont les alouettes.
Ce type de piège est connu depuis très longtemps. Pour preuve, dans son dictionnaire universel (1690), Antoine Furetiere le décrit ainsi : « petit instrument garni de miroirs qui sert aux oiseliers pour attraper les alouettes et autre menu gibier« .
Le piège était un instrument en bois monté sur pivot. Il était garni de petits morceaux de miroir qu’on exposait au soleil en l’agitant. Cela produisait alors des reflets qui attiraient notamment les alouettes. Ces dernières ont effectivement une sensibilité inhabituelle à la lumière. Leur œil, attiré par ces rayons multiples, les emmenait tout droit dans le piège des chasseurs qui les attrapaient alors au filet.

Au sens figuré, les premières utilisations écrites apparaissent au milieu du 20ème siècle. Toujours par analogie avec la chasse, le miroir aux alouettes c’est lorsqu’une personne est leurrée ou se fait piéger par un dispositif mis intentionnellement en place pour la tromper. Et ainsi que nous le dit Alain Rey dans « 200 drôles d’expressions », la personne ainsi trompée se transforme en un autre oiseau, le pigeon de l’affaire ou le dindon de la farce qu’il ne reste plus qu’à plumer.

Quelques exemples en littérature

  • Huis clos (1947) de jean-Paul Sartre. L’action se déroule en enfer où se retrouvent trois personnages. Ils n’ont à priori pas de lien entre eux. Mais il s’avère que leurs histoires sont très liées, les uns aliénant les autres. Cela amène d’ailleurs la fameuse affirmation de Garcin, l’un des personnages : « l’enfer, c’est les autres ». Ines, 2ème personnage, arrivée en enfer après un suicide au gaz, s’adresse ainsi à Estelle, 3ème personnage : « Là ! là ! je suis le miroir aux alouettes. ma petite alouette je te tiens. »
  • Roses à crédit (1959) d’Elsa Triolet. Le thème du roman est le surendettement des ménages sous l’effet des promesses d’une société vouée à la consommation. L’héroine, Martine, est victime de ce miroir aux alouettes. Son mari Daniel lui dit « je suis pour le progrès, mais pas pour un progrès en matière plastique, pas pour le miroir aux alouettes« .

Autres expressions avec des oiseaux 

expression oiseau
Et hop un clic !

 

Share Button

Laisser un commentaire