Que signifie Gai comme un pinson ?

Gai comme un pinson se dit d’une personne joyeuse, pleine de vivacité et de bonne humeur.

Quelle est l’origine de cette expression ?

L’expression est très ancienne. En effet elle est attestée à la fin du 17ème siècle. Elle est notamment employée dans la pièce « Les eaux de Bourbon » (1697), comédie de Florent Carton dit Dancourt (1661-1725), acteur et auteur dramatique français, considéré à son époque comme le successeur de Molière.
Cette pièce en un acte évoque en quelques sketches le milieu des eaux, il s’agirait ici de Bourbon l’Archambault (Allier). A la scène 2, le baron s’exprime ainsi : « Me voilà quitte de mes petites fonctions de la matinée ; j’ai bu mes eaux, pris mon bouillon, rendu mon remède, et mangé ma petite soupe, je me sens comme un pinson.…. »

L’expression se base sur la métaphore du pinson. En effet cet oiseau est connu pour son chant mélodieux et joyeux. Or le chant chez les humains démontre une certaine gaieté. Et, de ce fait, la comparaison est évidente avec le pinson au chant joyeux.

L’expression en littérature

Par la suite, les exemples d’utilisation sont nombreux en littérature, par des auteurs célèbres. Citons notamment, aux 18ème et 19ème siècles :

  • « le neveu de Rameau » (1762-1773) de Diderot. « Elle, gaie comme un pinson, se mettait à son clavecin, chantait et s’accompagnait ; c’était un gosier de rossignol, je regrette que vous ne l’ayez pas entendue ».
  • « L’assommoir » (1877) d’Emile Zola. « Il était encore joliment soûl, ce jour-là, mais bon zig tout de même, et gai comme un pinson ».

Signalons également le conte « Mimi pinson » (1845) d’Alfred de Musset. Il a très certainement contribué à pérenniser l’expression. Il y aborde le thème de la grisette, jeune fille de basse condition, coquette et galante. Elle est ainsi nommée parce qu’autrefois les filles de petite condition portaient de la grisette (étoffe grise de peu de valeur). L’étudiant Eugène est timide, travailleur et chaste. Grâce à la conspiration de ses amis, il est amené à rencontrer de jolies grisettes. Mais il est surtout attiré par l’une d’elles, Mimi Pinson, qui chante comme l’oiseau. Comme toutes les grisettes, elle est pauvre mais fière et fait toujours bonne figure. Elle est toujours prête à chanter joyeusement et à danser.

Autres expressions avec des oiseaux 

expression oiseau
Et hop un clic !

 

Share Button

Laisser un commentaire