Que signifie N’avoir pas un sou vaillant ?

N’avoir pas un sou vaillant c’est ne rien posséder, être sans argent, être fauché.

Quelle est l’origine de l’expression ?

Un sou c’est un sou

Rappelons d’abord ce qu’est le “sou“.
Il trouve son origine dans la déformation du mot latin “solidus“. Il s’agissait d’une monnaie de 4,5 g d’or créée par l’empereur Constantin au 4ème siècle.
Solidus est devenu soldus, puis solt au 11ème siècle siècle, puis sol à partir du 12ème siècle. La prononciation sou est définitivement actée au 18ème siècle.
En 1795 apparaît le franc. Mais les Français continuent d’appeler sou le vingtième du franc.

Passé d’un participe présent

Quant à “vaillant“, c’est l’ancien participe présent du verbe valoir. cela signifiait donc “ayant de la valeur” ou “valant”.
Dans “Curiositez francoises” (1640), Antoine Oudin explique que “tout son vaillant” signifie “Tout ce qu’il possède”. Le vaillant, nom masculin, est donc l’ensemble des biens que l’on possède.
C’est confirmé par Antoine Furetière dans son dictionnaire universel (1690). Et il ajoute un exemple avec l’une des premières utilisations de notre expression, toutefois avec “sol”, l’ancêtre du “sou” : “Cette fille a épousé un Gascon qui n’a pas un sol vaillant“. Il faut ici comprendre que les biens du Gascon ne valent même pas un sol (sou). Et il complète avec un exemple contraire où “un procureur a cent mille écus vaillant“. ……. nous pourrions ajouter que, dans une telle situation, la jeune fille n’a pas eu deux sous de jugeote. En effet c’est le procureur qu’il fallait épouser !

Autres expressions sur le thème de l’argent ?

Un clic suffira !

Un mot sur notre illustration

Un clic pour en savoir +
Share Button

Laisser un commentaire