Que signifie Jouer son va-tout ?

Jouer son va-tout c’est, lorsque l’on se trouve dans une situation difficile, risquer le tout pour le tout, tenter sa dernière chance, jouer sa dernière carte.

Quelle est l’origine de l’expression ?

L’expression trouve son origine dans le monde du jeu de cartes.
Au sens propre elle signifie que le joueur risque gros en misant tout en une seule fois dans l’espoir de “se refaire”.
D’ailleurs le terme “va-tout” est utilisé dans ce sens par Madame de Sévigné dans l’une de ses correspondances à Madame de Grignan le 18 Mars 1671 : “Il savait si bien le jeu des autres que toujours il faisait va-tout sur la dame de pique

On peut également la rapprocher d’une expression plus ancienne utilisée au 15ème siècle : “jouer atout“. Au sens figuré elle signifiait “prendre des risques”. On en trouve une exemple, en 1440, dans “le journal d’un bourgeois de Paris“.
Au sens propre, cela faisait référence au jeu de la triomphe. Il s’agissait du premier jeu de cartes à instaurer, au 14ème siècle, la règle de l’atout et les fameuses quatre couleurs. Ces dernières devinrent rapidement le carreau, le cœur, le trèfle et la pique. Jouer atout c’était jouer la carte se substituant “à” “tout”, l’emportant sur toute autre carte. Donc cela permettait de prendre tout l’enjeu, de gagner le tout.

On pourrait émettre l’hypothèse que, compte tenu de son utilisation dans le même contexte du jeu de cartes, “jouer atout” a donné “jouer va tout” par déformation. Mais ce n’est pas attesté.
On ne retrouve le “va-tout” de Madame de Sévigné qu’à partir du 18ème siècle dans les dictionnaires.

Transposée des jeux de cartes à la vie courante, l’expression intensifie quelque peu la notion de prise de risque. On pourrait dire “qui ne tente rien n’a rien”.

Autres expressions sur le thème du comportement, de la manière d’être ?

Un mot sur notre illustration

Jouer son va-tout

Share Button

Laisser un commentaire