Que signifie Roupie de sansonnet ?

Roupie de sansonnet signifie « valeur négligeable ».

Quelle est l’origine de cette expression ?

Contrairement avec ce que pourrait laisser penser notre illustration, cette expression n’a rien à voir

  • ni avec l’étourneau sansonnet, espèce de passereaux de la famille des sturnidés,
  • ni avec la roupie, nom de monnaie courant en Asie du Sud et dans l’océan Indien (Inde, Pakistan, Indonésie, Ile Maurice ….)

Une histoire de goutte au nez …..

La roupie est, en fait, la goutte au nez. On en trouve une trace (si l’on peut dire) à la fin du 13ème siècle. C’est dans « Marguet convertie ». Cette oeuvre a été reprise, d’après un manuscrit de Notre Dame, dans le « Nouveau recueil de contes, dits, fabliaux et autres pièces inédites des XIIIe, XIVe et XVe siècles » (1839) par Achille Jubinal :
« les iex (yeux) avez tous enfondus(mouillés) et au nez vous pend la roupie ».

….et de roupie dessous son nez

Le sansonnet, quant à lui, n’a pas la réputation d’être particulièrement morveux. Donc, il n’y a pas de raison qu’on l’associe à la roupie dans une expression.
Par conséquent, seules quelques suppositions semblent recevables mais malheureusement non attestées. Le mot sansonnet viendrait de :

  • « sous son nez » ….. et, de « la roupie dessous son nez » à « la roupie de sansonnet », il n’y a qu’un pas que notre oreille est prête à franchir.
  • « sans son nez » …. ceci pour désigner la roupie (la goutte) qui, isolée de sa source, représente effectivement peu de valeur.
  • « sans sou », ce qui signifie sans valeur

Il faut attendre le 19ème siècle pour trouver l’expression utilisée avec son sens de valeur négligeable.
C’est le cas dans l’assommoir (1877), le septième volume de la série Les Rougon-Macquart d’Emile Zola: « On s’assit autour de la table, et le zingueur voulut verser le café lui-même. Il sentait joliment fort, ce n’était pas de la roupie de sansonnet. »
Ici on peut voir que l’expression peut être utilisée sous la forme négative pour parler de quelque chose qui a de la valeur. Dans cet extrait il s’agit d’un bon café.
Il est d’ailleurs amusant de constater que, quelques années plus tard, dans son dictionnaire d’argot (1896), Georges Delesalle est, lui, confronté à un mauvais café. Il le qualifie de « roupie de singe », terme également associé à une chose sans valeur. Mais,contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas l’ancêtre de la « monnaie de singe » !

En conclusion, voici donc une expression dont on connaît bien le sens et dont dégâts de la narine sont à l’origine.

Autres expressions avec des oiseaux 

expression oiseau
Et hop un clic !

 

Share Button

Laisser un commentaire