Signification de « Être en nage » : Etre trempé de sueur

express'ION mascotte du site savour.euexpress’ION vous commente « Être en nage »

Qui n’a jamais entendu une grand-mère ou une mère dire « mais arrête donc de t’agiter, tu vas être en nage ! » …. ce qui signifiait donc que, en continuant à s’agiter, nous allions être complètement en sueur.
Cette expression est ancienne, en effet, dans l’ouvrage d’Antoine OUDIN (1595-1653) « Curiositez françoises, pour servir de complément aux dictionnaires ….. » (1640), on trouve, page 366, la définition suivante « être tout à nage = tout mouillé de sueur ». Antoine Oudin y mentionne également l’expression « Passer une rivière à nage » qui, dans ce cas, signifie « passer une rivière en nageant …. le verbe nager étant d’ailleurs défini ainsi « Agiter son corps quand on est dans l’eau, de telle manière qu’on aille point au fond » …. définition à rapprocher (simple parenthèse) de la récente définition donnée dans le cadre de la réforme des collèges (Avril 2015) : « se déplacer de façon autonome dans un milieu aquatique profond standardisé ».
On retrouve également l’expression, qui est toutefois passée de « à nage » à « en nage » dans le dictionnaire universel (1690) de Antoine FURETIERE : « On dit aussi être en nage pour dire être en sueur, tout mouillé, soit pour s’être échauffé, soit pour avoir été à la pluie, soit dans une crise de maladie ».

être en nage dans à la recherche du temps perdu de Marcel Proustêtre en nage dans tu vas trinquer san antonio

 

Bon !, à présent nous allons faire le grand écart entre Marcel Proust et San Antonio chez qui nous avons retrouvé l’expression être en nage. Vous êtes prêts ?

Dans « A la recherche du temps perdu » : « «Il fait au moins 22 degrés 25! Cela ne m’étonne pas. Je suis presque en nage. »

Dans « Tu vas trinquer San Antonio » : « Nous sommes en nage, mais triomphants. Il faut dire que les ronflements de Bérurier ont été un puissant stimulant. »

 

Share Button

Laissez un commentaire