Que signifie Au grand dam de quelqu’un ?

Au grand dam de quelqu’un signifie au détriment de quelqu’un.

Quelle est l’origine de l’expression ?

Le mot “dam” que les puristes voudraient faire rimer avec “dans”, se prononce en fait “dame”. Mais il n’a rien à voir avec une personne adulte de sexe féminin.

Il s’agit d’un très vieux mot de la langue française. En effet il apparaît dans “Les serments de Strasbourg“, publié en 842. Ce texte compte parmi les premiers écrits en vieux français. En 814, Charlemagne meurt, sans que l’unité de son empire ait été vraiment réalisée. En 840, la guerre éclate entre ses trois petits-fils. Dans “les serments de Strasbourg” deux d’entre eux, Charles et Louis, se promettent de lutter ensemble contre leur frère, Lothaire. On y trouve notamment cette phrase “ab Ludher nul plait onques ne prendrai qui mien vueil cest frere Charlton en dam seit”. Ce qui se traduit par “je ne conclurai jamais aucun arrangement avec Lothaire, qui, à ma volonté, porte préjudice à mon dit frère Charles”.
A cette époque “dam” signifiait en effet “préjudice” tout comme le mot latin “damnum” dont il est issu.

Dès le 16ème siècle le mot dam disparaît du langage courant.Il a été remplacé par le mot “dommage” lui-même dérivé de “damage” (12ème siècle), passé dans la langue anglaise au 14ème siècle. “Dommage” a le sens de “préjudice” porté à quelqu’un.
“Dam” ne subsiste que :

  • dans l’expression “au (grand) dam de”.
  • en théologie. “La peine du dam” est le châtiment éternel qui prive les réprouvés (les damnés) de la vue de Dieu.

Autres mots anciens de la langue française qui n’existent plus que par leur utilisation dans des expressions

Autres expressions du site savour.eu ?

Expressions françaises avec Express'ION
Un clic suffira !
Share Button

Laisser un commentaire