Que signifie Être en bisbille avec quelqu’un ?

Être en bisbille avec quelqu’un c’est être en désaccord, être fâché avec quelqu’un, le plus souvent pour un motif futile.

Quelle est l’origine de l’expression ?

La sonorité de “bisbille” ne suggère ni cris ni affrontement physique. De façon intuitive, on devine que la querelle est mineure et passagère. D’ailleurs le mot rime bien avec “broutille” et “vétille” (événement auquel on ne doit pas prêter d’importance).
On pourrait même ajouter que, dans la prononciation de “bisbille”, il y a “bise” et “bille”. Or, à la fin d’une fâcherie sans lendemain, il n’y a rien de mieux que de faire la paix avec une “bise” sur la “bille” (visage). Mais cette explication fantaisiste n’a rien à voir avec l’origine réelle de ce mot.

En fait il est attesté en français au 17ème siècle. On le trouve notamment dans le Nouveau dictionnaire François-Italien et Italien-François , imprimé au château de Duillier en Suisse en 1677. Il y apparaît sous la forme “bis-billes : petites quérelles, légers différens“. Et, selon Walther Von Wartburg dans son dictionnaire étymologique, il est emprunté à l’italien “bisbiglio”, attesté au début du 14ème siècle. Il signifiait alors “murmure”.
Reste à savoir comment on est passé de “murmure” à “dispute”. L’explication serait qu’une personne qui en surprend d’autres à chuchoter à proximité pense que l’on dit du mal d’elle. D’où le différend que cela peut engendrer.

Autres mots anciens de la langue française qui n’existent plus que par leur utilisation dans des expressions

Autres expressions du site savour.eu ?

Expressions françaises avec Express'ION
Un clic suffira !
Share Button

Laisser un commentaire