Que signifie Être en goguette ?

Être en goguette c’est être émoustillé, un peu ivre, s’amuser sans retenue.

Quelle est l’origine de l’expression ?

Autrefois on entendait souvent cette expression au sujet des marins en escale, à la recherche de distractions de toutes sortes autour du port. Cela peut s’appliquer de nos jours à une bande d’amis fêtards en recherche de moments agréables et souvent bien arrosés.
Le mot “goguette” vient de l’ancien français “gogue” signifiant “plaisanterie” ou “bonne humeur”. Certains linguistes expliquent que “gogue” viendrait du radical “gog” exprimant la joie par onomatopée. C’est de là que viendraient également “à gogo” et “goguenard”.
Dès le 15ème siècle ce mot exprimait la joie et la convivialité. “Faire goghettes” c’était “se régaler”.
Au 16ème siècle on utilisait “être en ses goguettes” pour exprimer que l’on était de joyeuse humeur.
Puis au début du 18ème siècle apparaît l’expression “être en goguette” signifiant également “être de bonne humeur”.
Mentionnons que, au début du 19ème siècle, les goguettes étaient, à Paris, des lieux (bouges, cabarets) où des sociétés chantantes sévissaient. Les goguettiers étaient alors ceux qui y chantaient. Mais il ne faut pas confondre “goguette” et “guinguette”, dont l’origine est différente.
Notons que, à la même époque, on utilisait également l’expression “se mettre en goguettes” signifiant “se griser”.

On voit donc que, depuis l’origine, le mot goguette est associé à bonne humeur, joie, plaisir, ivresse.
On dit parfois que l’on “part en goguette”. L’idée est de partir en promenade mais avec l’objectif sous-jacent de faire la fête.

Un mot sur notre illustration

Il s’agit de l’aquarelle “au amoureux” du peintre Fred Pailhès. On y voit des dandies en goguette en charmante compagnie.

autres mots anciens de la langue française qui n’existent plus que par leur utilisation dans des expressions

Autres expressions du site savour.eu ?

Expressions françaises avec Express'ION
Un clic suffira !
Share Button

Laisser un commentaire