Que signifie Avoir un air de chien battu ?

Avoir un air de chien battu signifie avoir l’air triste, soumis, résigné.

Quelle est l’origine de l’expression ?

L’image du chien dans différentes civilisations n’a pas toujours été bonne. Il était même souvent considéré comme méprisable et méchant. Et on l’utilisait pour garder les troupeaux, empêcher les rôdeurs d’approcher des villages. On était bien loin de l’animal de compagnie d’aujourd’hui. On ne prenait pas soin de lui et il avait souvent comme seul remerciement quelques coups de pied au derrière.
D’ailleurs, au 17ème siècle, on utilisait encore l’expression « battre quelqu’un comme un chien » (Dictionnaire universel – 1690 – Furetière). Vu le peu de soin que l’on prenait alors des chiens, on devine donc l’intensité des coups portés à celui qu’on battait comme un chien.

Ce n’est que plus tard, probablement au début du 20ème siècle que l’on a commencé à utiliser des expressions faisant allusion au chien battu pour évoquer tristesse, soumission et résignation. Dans un tel cas, d’un chien battu on pouvait avoir l’air, les yeux, le regard ou la mine.

A titre d’exemple, on trouve ces expressions dans la littérature du début du 20ème :

  • « La vagabonde » (1910) de Colette : « M’y trouvez-vous assez noire, assez petite, assez chien perdu, avec ces mains croisées et cet air battu? ».
  • « Le baiser aux lépreux » (1922) de François Mauriac : « Il levait vers la jeune femme ses yeux de chien battu : il faut que je m’en aille Noémi ».

Toutes les expressions avec chien

expression chien
et hop un clic !
Share Button

Laisser un commentaire