Que signifie Avoir une araignée au plafond ?

Avoir une araignée au plafond c’est avoir un comportement un peu fou, être dérangé.

Quelle est l’origine de l’expression ?

L’expression apparaît sous la forme “avoir une araignée dans le plafond” dans le dictionnaire de la langue verte (1866). Alfred Delvau nous donne la définition suivante : “être fou, maniaque, distrait”. Et il précise que l’expression est issue de l’argot de Breda street. A ce sujet, Alfred Delvau nous informe qu’il s’agit d’une “cythère parisienne qui comprend non seulement la rue Breda (future rue Henri-Monnier) mais toutes les rues avoisinantes où s’est agglomérée depuis une vingtaine d’années une population féminine dont les moeurs laissent à désirer“. Breda street a donné naissance à un langage fleuri un argot dont est issue cette expression ainsi que des expressions portant la même signification “avoir une écrevisse dans la tourte”, “avoir un hanneton dans le plafond” ou encore “avoir une hirondelle dans le soliveau”.

La présence d’une araignée au plafond (de la boîte crânienne) donne l’image d’un intérieur négligé, déserté, en l’occurrence ici, par le cerveau. Donc, il ne peut s’agir que d’une personne quelque peu dérangée.
Pour expliquer l’origine de l’expression, on peut se risquer également dans une référence anatomique. En effet, l’arachnoïde est l’une des membranes enveloppant le cerveau. elle est appelée ainsi par sa ressemblance avec une toile d’araignée, donc naturellement présente dans le crâne. Mais, si, de plus, une araignée vient s’y installer, il y a de quoi rendre fou.

Signalons, que, au début du 19ème siècle, l’expression était connue sous une autre forme : “Avoir des araignées dans la tête”. On trouve un exemple dans “La revue de Paris” (1830) : “décidément, ce pauvre bonhomme a des araignées dans la tête”.

Vous aimez les expressions à la folie ?

Un clic suffira !
Share Button

Laisser un commentaire