Que signifie couper la poire en deux ?

Couper la poire en deux c’est répartir quelque chose équitablement, décider un compromis.

Quelle est l’origine de cette expression ?

La métaphore est claire et compréhensible. En effet, partager quelque chose en deux et donner chaque moitié aux deux parties en présence c’est bien procéder à une répartition équitable. De plus, cette répartition peut résulter d’une négociation suivie d’un compromis.

Mais pourquoi est-ce la poire qui est l’objet de ce compromis ? Là c’est un peu moins clair. Tous les linguistes se sont cassés les dents sur cette poire. Toutefois, une anecdote théâtrale fournit un indice. En effet, en janvier 1882, felix Galipaux et Lucien Cressonnois publient une pièce comique se déroulant en une seule scène. Et elle s’intitule « La poire en deux ». les deux personnages de cette pièce veulent déclamer chacun leur texte en vers. Mais ils ne sont pas d’accord. Alors l’un d’eux propose de couper le poire en deux.Le compromis sera de réciter 4 vers chacun à son tour.
En complément, précisons que nous n’avons pas trouvé trace de cette expression dans les dictionnaires de la fin du 19ème. On pourrait donc penser que ces deux auteurs en sont les inventeurs.

Ensuite, au début du 20ème, l’expression est entrée dans le langage courant. On la retrouve dans plusieurs romans. Par exemple, Georges Duhamel l’a utilisée dans l’un des 10 romans de la chronique des Pasquiers : »Le notaire du Havre » (1933) :
« – mais non Lucie, mais non. Il ne faut pas capituler. Il faut défendre son droit coûte que coûte. Et n’en point démordre.
– Eh bien ! coupons la poire en deux, je céderais pour 10 000 »

Autres expressions avec poire ?

Rien de plus simple il suffit de cliquer sur l’illustration ci-dessous.
expression se fendre la poire

Share Button

Laisser un commentaire