Que signifie Cracher sa valda ?

Cracher sa valda c’estse décider à parler, avouer.

Quelle est l’origine de l’expression ?

De prendre une valda pour la gorge …..

Commençons par expliquer ce qu’est cette “valda”. Il s’agit tout simplement d’une pastille verte dont les composants sont menthe poivrée, eucalyptus, thym, bois de gaïac et pin des Landes. De ce fait, elle est présentée comme un remède parapharmaceutique pour soulager les irritations de la gorge. C’est le pharmacien Henri-Edmond Canonne qui l’inventa dans son officine de la rue Réaumur à Paris. Il déposa la marque en 1900. Son nom correspond à la contraction de deux mots d’origine latine, valetudo (« la santé »), et dare (le verbe « donner »).
Grâce à une stratégie publicitaire redoutable, ces petites pastilles vertes remportèrent un succès considérable en France et dans une quarantaine de pays dans les années 1900.

….. à prendre une valda dans le buffet

A cette époque, les voyous appelaient leurs balles de revolver des pastilles. Et, compte tenu de la popularité croissante des pastilles valda, ils se mirent à les appeler des “valda”. Il n’était pas rare, d’ailleurs, de les voir “prendre une valda dans le buffet” (être blessé par une balle dans le ventre).

On aurait pu penser que “cracher sa valda” signifiait alors “tirer une balle de revolver”. San Antonio aurait dit “défourailler”.
En fait, en argot, cela a pris, à cette époque, le sens de “cracher le morceau”, “se mettre à table”, en clair “avouer”. Sans doute est-ce lié au fait que, après avoir longuement refusé de parler, on commence à ouvrir la bouche afin de passer aux aveux. Et comme, dans le milieu des voyous, on reste respectueux de la bienséance, on ne parle pas la bouche pleine. Donc on crache d’abord ce qu’elle contient, par exemple la fameuse petite valda.

Autres expressions du site savour.eu ?

 

Share Button

Laisser un commentaire