Que signifie Donner du fil à retordre ?

Donner du fil à retordre c’est causer des soucis, des difficultés, des ennuis à quelqu’un.

Quelle est l’origine de l’expression ?

C’est Antoine Oudin qui nous donne le premier sens de cette expression dans « Curiositez Françoises » (1640). Cela signifiait, à cette époque, « Se prostituer, être putain ».
C’est d’ailleurs le sens suggéré dans « Le parnasse des chansons à danser » (1633). Il s’agit d’un recueil de 140 chansons pleines de verve et parfois galantes. La chanson 78 fait partie, sans aucun doute, des chansons coquines. En effet l’expression y est associée à plusieurs reprises à une catin prénommée Janneton :
« Si je vous montre Janneton
ma quenouille et mon ploton
vous me voulez mordre,
et vous donnez, se dit-on,
du fil à retordre
. »

La raison d’un tel sens reste difficile à expliquer. Certains, comme Alain Rey, avancent que c’est par métaphore du sens technique de « retordre » en filature. C’était un travail manuel consistant à rassembler plusieurs fils pour obtenir un fil résistant et plus rigide.

Mais le sens moderne a très vite fait oublier cette ancienne signification vulgaire. En effet, dans l’édition de 1680 de son dictionnaire, Richelet mentionne que la signification de cette expression est « donner des affaires ». Un peu plus tard, dans son dictionnaire universel (1690), Antoine Furetière indique « on dit qu’on a bien donné du fil à retordre à quelqu’un pour dire qu’on lui a donné bien de la besogne ».
Et pour expliquer ce sens moderne, il faut revenir au domaine du tissage. En effet on y tordait plusieurs fils entre eux pour en obtenir de plus résistants. Mais il était difficile d’obtenir un fil retors de bonne qualité. Donc, les retordeurs de fil de laine subissaient un contrôle très sévère. Et ils devaient souvent recommencer leur travail. Par conséquent on peut dire qu’on leur donnait du fil à retordre.

Autres expressions de nos grand-mères ?

expressions de nos grand-mères, expressions de grand-mère
Un clic suffira !
Share Button

Laisser un commentaire