Que signifie Entre quatre yeux ?

Entre quatre yeux s’applique à une discussion avec une personne en privé, sans témoin, en tête à tête.

Quelle est l’origine de l’expression

Tout d’abord, précisons que l’Académie française recommande cette orthographe. Mais on peut écrire et prononcer cette locution de différentes façons. Notamment en ajoutant la lettre z au milieu de l’expression pour permettre la liaison « z’yeux ».
L’expression était déjà utilisée au 17ème siècle. On la trouve notamment dans le dictionnaire universel (1690) de Antoine Furetière. Elle figure dans les définitions et exemples associés au mot « entre ». « Cela a été fait entre quatre yeux, il n’y avoit que deux personnes ».
Et, déjà dans l’édition de 1798 du dictionnaire de l’académie, on trouvait l’expression avec un s ajouté au chiffre quatre. On nous dit alors qu’on l’écrit ainsi pour « la douceur de la prononciation ».
Le chiffre 4 apparaît très souvent dans des expressions (*). Dans ce cas il n’y a pas trop à s’interroger sur la raison de son utilisation. En effet lorsque que quelque chose se fait ou se passe exclusivement entre deux personnes, c’est donc entre deux paires d’yeux et, si possible, à l’abri d’autres regards, donc entre quatre yeux.

Pour terminer, signalons que la liaison mentionnée plus haut est loin d’être dangereuse. La preuve est que des écrivains célèbres n’ont pas hésité à l’utiliser ainsi dans leurs correspondances. C’est le cas de George Sand en 1852 « ….au lieu de lui dire dans une lettre entre quatre z’yeux ». Et de même Gustave Flaubert en 1863 « …. éreinter mon petit ami Sainte Beuve dans le silence du cabinet et entre quatre z’yeux ».

(*) voir les valeurs génériques et symboliques du chiffre quatre dans l’expression « manger comme quatre ».

Autres expressions avec des chiffres ?

chiffres avecexpressions
Et hop un clic suffira !
Share Button

Laisser un commentaire