Que signifie Faire les quatre volontés de quelqu’un ?

Faire les quatre volontés de quelqu’un c’est obéir à tous ses caprices.

Quelle est l’origine de l’expression

L’expression était déjà utilisée au 12ème siècle sous la forme « faire ses volontés« . On en trouve un exemple dans « Le roman de Rou » (1160-1170) de Wace. Il s’agit d’une chronique en vers en anglo-normand couvrant l’histoire du duché de Normandie depuis son origine en 911 jusqu’en 1106. Dans un épisode relatant une révolte de paysans lors du règne (996-1026) de Richard II de Normandie, on trouve la phrase « …… Des chevaliers nus defendum ……de tut ferum nos volontez ». Ici, les paysans disent qu’ils pourront faire toutes leurs volontés en résistant aux chevaliers.
On le constate dans cet exemple, l’expression s’appliquait alors à soi-même.

C’est au 14ème siècle, selon Alain Rey, qu’elle apparaît sous la forme « faire les volontés de quelqu’un ».
Puis, progressivement, « Volontés » prend le sens de « caprices ». C’est d’ailleurs avec cette signification que l’emploie Bossuet dans un sermon un peu plus tard au milieu du 17ème : « l’homme pêcheur […] qui, pour trop faire ses volontés, par une étrange contradiction de désirs s’empêche lui-même d’être ce qu’il veut, c’est à dire heureux ».

L’effet intensif du chiffre quatre

Enfin c’est au début du 20ème siècle que l’expression s’enrichit du chiffre quatre. Ce dernier est employé avec un objectif d’intensification comme dans bon nombre d’autres expressions. Par exemple, citons « se mettre en quatre« , « couper les cheveux en quatre »  ou « dire ses quatre vérités« .
Notons que l’effet multiplicateur du chiffre quatre est bien adapté à la notion de caprices. En effet ces derniers émanent toujours en grand nombre d’une personne quelque peu despotique et intransigeante. D’ailleurs, dans certains cas, celui ou celle qui doit obéir à ces caprices souhaite ardemment que les quatre volontés soient aussi les dernières !!

Que volonté soit faite

Pour terminer, on peut penser que, à l’origine, l’expression s’est inspirée du précepte évangélique « que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel » (Evangile selon Saint-Mathieu, chapitre 6, verset 10). Et, bien sûr, on ne parlait pas ici de caprice mais de volonté bonne, agréable et parfaite selon la Bible.

Autres expressions avec des chiffres ?

chiffres avecexpressions
Et hop un clic suffira !
Share Button

Laisser un commentaire