Que signifie Etre d’une humeur de chien ?

Etre d’une humeur de chien c’est être de très mauvaise humeur.

Quelle est l’origine de l’expression ?

Le qualificatif « de chien » :

  • marquait l’aversion, le mépris au 17ème siècle. Par exemple « métier de chien » (Dictionnaire Cotgrave – 1611).
  • signifiait « considérable, grand » à la fin du 18ème siècle. Mais cela s’appliquait surtout à des choses désagréables. L’un des exemples donné dans le dictionnaire de l’académie française (1798) est « bruit de chien » = bruit considérable.

Ce qualificatif, dans l’expression « être d’une humeur de chien », n’échappe pas à la règle. Cela veut souligner la nature exécrable de l’humeur d’un individu.

L’expression était déjà utilisée à la fin du 19ème siècle. On la trouve notamment dans « Bel ami » (1885) récit de Guy de Maupassant qui se déroule dans Paris pendant la seconde moitié du 19ème siècle : « Il était d’une humeur de chien enragé et se promettait bien de faire nette tout de suite la situation ».

Et, lors de nos recherches sur l’emploi de cette expression en littérature, nous avons découvert le roman « Une humeur de chien » de Rebecca Hunt publié en 2011.
L’un des personnages de ce roman est Winston Churchill qui, à 89 ans, va prendre sa retraite. On y apprend que cet homme célèbre était un dépressif chronique. Avec humour, mais pas un humour de chien, le premier ministre anglais disait partager sa vie avec « un chien noir ». Mais, malheureusement, il ne pouvait pas s’en séparer malgré ses efforts. C’est ce qu’il appelait le chien noir sur son épaule.

Toutes les expressions avec le meilleur ami de l’homme

expression chien
et hop un clic !
Share Button

Laisser un commentaire