Que signifie N’être pas bon à jeter aux chiens ?

N’être pas bon à jeter aux chiens s’applique à quelqu’un ou quelque chose que l’on considère comme étant sans aucune valeur.
L’expression renforce, par la négation, une autre expression déjà très péjorative. Il s’agit de « être bon à jeter aux chiens ». On a longtemps considéré le chien comme un animal méprisable. Donc, ce que l’on jetait aux chiens n’avait pas de valeur. Par conséquent, ce qui n’est même pas bon à jeter aux chiens ne vaut absolument rien.

Quelle est l’origine de l’expression ?

On utilisait déjà l’expression à la fin du 17ème siècle. En effet Furetière la mentionne dans son dictionnaire universel (1690). Et la définition qu’il en donne est la suivante : « on dit qu’un homme n’est pas bon à jeter aux chiens lorsqu’il fait quelque lâcheté ou quelque indignité. »
On en trouve un exemple dans une lettre extraite du « Recueil des lettres de Madame la Marquise De Sévigné à Madame la comtesse de Grignan sa fille ». Cette lettre fut écrite, en décembre 1675, depuis le château des Rochers. Ce dernier est situé à proximité de Vitré en Ille-et-Vilaine. C’est plus précisément Charles, le fils de la marquise de Sévigné, qui écrivit dans l’extrait qui suit.
« Que veut-on dire de cet honnête garçon ? On ne me trouve pas bon à jeter aux chiens parce que je suis quinze jours à faire cent cinquante lieues de pays. »

Toutes les expressions avec chien

expression chien
et hop un clic !
Share Button

Laisser un commentaire