Signification de “Être en nage” : Etre trempé de sueur

express'ION mascotte du site savour.euexpress’ION vous commente “Être en nage”

Qui n’a jamais entendu une grand-mère ou une mère dire “mais arrête donc de t’agiter, tu vas être en nage !” …. ce qui signifiait donc que, en continuant à s’agiter, nous allions être complètement en sueur.
Cette expression est ancienne, en effet, dans l’ouvrage d’Antoine OUDIN (1595-1653) « Curiositez françoises, pour servir de complément aux dictionnaires ….. » (1640), on trouve, page 366, la définition suivante “être tout à nage = tout mouillé de sueur”. Antoine Oudin y mentionne également l’expression “Passer une rivière à nage” qui, dans ce cas, signifie “passer une rivière en nageant …. le verbe nager étant d’ailleurs défini ainsi “Agiter son corps quand on est dans l’eau, de telle manière qu’on aille point au fond” …. définition à rapprocher (simple parenthèse) de la récente définition donnée dans le cadre de la réforme des collèges (Avril 2015) : “se déplacer de façon autonome dans un milieu aquatique profond standardisé”.
On retrouve également l’expression, qui est toutefois passée de “à nage” à “en nage” dans le dictionnaire universel (1690) de Antoine FURETIERE : “On dit aussi être en nage pour dire être en sueur, tout mouillé, soit pour s’être échauffé, soit pour avoir été à la pluie, soit dans une crise de maladie”.

être en nage dans à la recherche du temps perdu de Marcel Proustêtre en nage dans tu vas trinquer san antonio

 

Bon !, à présent nous allons faire le grand écart entre Marcel Proust et San Antonio chez qui nous avons retrouvé l’expression être en nage. Vous êtes prêts ?

Dans “A la recherche du temps perdu” : “«Il fait au moins 22 degrés 25! Cela ne m’étonne pas. Je suis presque en nage.”

Dans “Tu vas trinquer San Antonio” : “Nous sommes en nage, mais triomphants. Il faut dire que les ronflements de Bérurier ont été un puissant stimulant.”

 

Share Button

Laisser un commentaire