Que signifie Haut comme trois pommes ?

Haut comme trois pommes signifie de très petite taille.

Quelle est l’origine de l’expression ?

L’image envoyée est claire : si la taille d’une personne est équivalente à trois pommes empilées, c’est que l’on est en présence d’une personne de petite taille.

L’expression est assez récente. En effet, les premiers documents dans lesquels elle apparaît date de la fin du 19ème siècle, par exemple (recherche Ngram viewer) :

  • La vie Parisienne – 1877 : “Arrive Carcassin Alexandre , toujours commun et dévoué , haut comme trois pommes , mais d’une force herculéenne“. (1)
  • La revue politique et littéraire, dite “la revue bleue” –  1882 : “Sur la pente, quelques maisonnettes hautes comme trois pommes“. (2)

Son utilisation commence à s’intensifier au tout début du 20ème siècle, y compris chez des auteurs connus. C’est la cas dans le roman “La vagabonde” (1910) de Colette (qu’elle avait alors signé Colette Willy) :
Haute comme trois pommes, du nichon, la jambe courte, un petit pied gras, et ça se fout tant de noir aux yeux, tant de poudre, tant de cheveux frisés, que je te défie de savoir si elles sont jolies ou non(3).

Puis l’expression s’est répandue dans la littérature dans la seconde moitié du 20° siècle.
Elle est aujourd’hui couramment utilisée pour désigner des enfants qui sont plus petits que la moyenne de leur âge.

A propos de pommes ….dans le petit “savour.eu illustré”, nous vous en donnons notre DEFINITION

…. et il y a d’autres expressions au goût de pomme sur le site, c’est PAR ICI

Nos sources : 

(1) La vie Parisienne – 15ème année – article du 14 avril 1877 “Ces bons exilés de la porte Saint Martin” page 206
(2) La Revue bleue, La revue politique et littéraire – Troisième série Tome II – Juillet 1881 à Janvier 1882 – Article “Rosario, journal d’un archiviste en mission” – page 624
(3) La vagabonde – Imprimeur Paul Ollendorff (1910) – page 297 – Colette Willy

Share Button

Laisser un commentaire