Que signifie La faim fait sortir le loup du bois ?

Les loups ne se mangent pas entre eux signifie que « les méchants, les gens malhonnêtes ne cherchent pas à se nuire entre eux ».
Cette expression est donc souvent utilisée pour pointer du doigt une prétendue complicité entre des personnes jugées comme malhonnêtes.

Quelle est l’origine de l’expression ?

Elle trouve son origine dans une variante ancienne « loup ne mange chair de loup« .
Cette locution proverbiale figure, en 1610, dans « Florigelium Ethico politicum » (p.222 dans la section « Proverbia Gallica ») de Jean GRUTER, poète, juriste, philologue et historien flamand.
Et cette dernière trouve très probablement son explication concrète dans un célèbre ouvrage de Jacques Dufouilloux : La vénerie » (1561). Le grand chasseur qu’il fut y expose la chasse au loup. Et il décrit ainsi les habitudes du loup :  « Quand les loups estant en chaleur suivent la louve, ils exercent cruellement leur férocité et cruauté les uns contre les autres ; (…) hors de là, ils s’entr’aiment, s’entr’entendent et s’entre-suivent comme font larrons en foire. »

Au début du 19ème siècle on utilisait une autre variante « Les loups ne se mangent point« . C’est par exemple utilisé par Balzac dans « Scènes de la vie de province » (1832) : « …et l’on convient alors, comme Nathan et Merlin avec leurs camarades, de se rendre des services mutuels. Les loups ne se mangent point ».

A partir du milieu du 19ème siècle, l’expression sous sa forme actuelle commence à être utilisée. Par exemple, dans « Le Capitaine Fracasse » (1863) de Théophile Gautier : « Il se réveilla; et ses yeux en s’ouvrant rencontrèrent deux prunelles phosphorescentes. Les loups ne se mangent pas entre eux, mon petit, murmura le bandit; tu n’as pas la mâchoire assez bien endentée pour me mordre. »

Autres expressions avec loup

Autres expressions animalières 

Et hop un clic !
Share Button

Laisser un commentaire