Que signifie Les rats quittent le navire ?

Les rats quittent le navire est une expression que l’on emploie lorsque des personnes, faisant partie d’un groupe, abandonnent lâchement leur entourage alors qu’elles pressentent un danger.

Quelle est l’origine de l’expression ?

Elle trouve son origine au Moyen-Âge. A cette époque, les marins étaient très attentifs au comportement des rats embarqués sur les bateaux. En effet, une fuite des rongeurs sur la terre ferme, avant le largage des amarres, était souvent annonciatrice de tempête.
Beaucoup plus tard, les scientifiques ont démontré le rôle des “moustaches” des rats dans cette capacité de “prévision météorologique”. Elle est rendue possible grâce à la taille importante de certaines vibrisses (“poils sensoriels”) des rats. Elles sont capables de détecter des mouvements d’air même très faibles et leur permettent de sentir le vent se lever et donc les changements de temps.

Ce comportement des rongeurs pouvait être le même en pleine mer à l’annonce d’un fort coup de vent. Ils n’hésitaient pas à quitter le navire quand l’équipage s’apprêtait à faire front. D’où, sans doute, le sens péjoratif qu’a pris l’expression.

On peut même se demander si cet aspect péjoratif n’aurait pas été renforcé par un autre constat historique. En effet, de tout temps les rats ont embarqué sur les bateaux. Lorsque l’on entasse de la nourriture dans des cales, rien de plus tentant et facile pour eux d’y élire domicile. Pour les équipages, cela représentait beaucoup de dégâts et de maladies. Et, on le sait bien, ce sont les rats qui ont causé les grandes pestes du Moyen-âge. Notamment la grande peste de 1347, débarquée à Marseille, dès que les rats quittèrent les navires, s’est ensuite propagée dans toute l’Europe.

Autres expressions avec rat et souris ?

Et hop ! un clic suffira
Share Button

Laisser un commentaire