Que signifie Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage?

Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage signifie que l’on invente des torts à ceux que l’on veut punir ou éliminer.

Quelle est l’origine de l’expression ?

Cette locution proverbiale a traversé les siècles sous différentes formes. Mais elle a toujours gardé le même sens :

  • Dans « le livre des proverbes français – Tome I, page 109 » (1842) de le Roux de Raincy est cité un proverbe présent sur un manuscrit du 13ème siècle. Il s’agit de « Qui bon chien veut tuer la raige il met seure« 
  • Au 14ème siècle, dans l’une des ballades du poète Eustache Deschamps (1340-1405), on trouve « Qui son chien het, on li met sus la raige« .
  • Au 15ème siècle, Christine de Pisan (1360-1430), dans « 100 ballades d’amant et de dame« , l’utilisa sous la forme « Qui son chien veult tuer lui met la rage Assus ». Cette philosophe et poétesse française s’imposa comme la première grand figure féminine de la littérature française.
  • Au 17ème siècle, on trouve déjà l’expression sous sa forme actuelle. Elle est citée dans le dictionnaire universel (1690) de Antoine Furetière. Ce dernier mentionne que l’on emploie cette expression pour dire que l’on « ne manque point de prétexte pour perdre les gens« .

On constate donc un changement important au 17ème siècle. En effet nous sommes passés de la locution verbale « mettre sur » au verbe « accuser« . Or, ceci présente une certaine logique. En effet, le Dictionnaire de la langue française du 16ème siècle de Huguet le définit ainsi : Mettre sus qqch à qqn = Accuser qqn de qqch. De nos jours, on en trouve d’ailleurs encore une trace. Il s’agit de « mettre quelque chose sur le dos de quelqu’un = rendre quelqu’un responsable de quelque chose, l’accuser.

Toutes les expressions avec chien

expression chien
et hop un clic !
Share Button

Laisser un commentaire