Que signifie Rompre les chiens ?

Rompre les chiens c’est arrêter une discussion avant qu’elle ne dégénère.

Quelle est l’origine de l’expression ?

Cette expression puise son origine dans le domaine de la chasse à courre. En effet elle désigne le rappel de la meute avant qu’elle ne suive une piste.
Dans son dictionnaire universel (1690), Antoine Furetière nous donne une définition complémentaire : « Se dit de la faute d’un piqueur et chasseur lorsqu’ils passent à travers les chiens pendant qu’ils courent. Et ainsi rompent leur course. »
Et il ajoute : « il faut quelquefois rompre les chiens, les menacer, les recoupler, et frapper à route (= faire retourner les chiens), afin de suivre et relancer le cerf…. »
Mais il cite également le sens figuré : « on dit rompre les chiens quand on interrompt quelqu’un dans son discours, pour empêcher qu’il ne dise quelquechose de désavantageux … »

Par ailleurs il utilisa lui-même l’expression dans « Le roman Bourgeois », publié en 1666.
« Bedout alloit faire de grandes moralitez sur la justice. Car sur ces matières il estoit grand discoureur. (…..) quand Nicodeme luy rompit les chiens pour mettre Javotte de la conversation »

A la même époque, La Fontaine, qui fut longtemps lié d’amitié avec Furetiere, employa également l’expression. C’était dans le conte « Féronde ou le purgatoire » (1665).
« Mais le mari, qui se doutait du tour,
Rompait les chiens, ne manquant au retour
D’imposer mains sur madame Féronde
. »

Toutes les expressions avec chien

expression chien
et hop un clic !
Share Button

Laisser un commentaire