Que signifie Se noyer dans un crachat ?

Se noyer dans un crachat c’est être incapable de faire face à une difficulté même mineure.

Quelle est l’origine de l’expression ?

Vous n’aurez pas à nous tenir le crachoir car il est inutile d’expliquer longuement ce qu’est un crachat. Cette expectoration est vieille comme le monde mais, en France, est interdite depuis 1942 dans les lieux publics, sauf dans les crachoirs disposés à cet effet.
L’expression, quant à elle, était en usage à la fin du 17ème siècle. Dans son dictionnaire universel (1690), Antoine Furetière indique que “l’on dit hyperboliquement d’un malheureux qu’il se noyeroit dans un crachat”. Le dictionnaire de l’académie française (1694) apporte un complément en précisant que cela se dit d’un homme malheureux et malhabile.
C’est à la fin du 19ème siècle que l’affolement face à une difficulté même infime a remplacé malheur et maladresse. C’est ce qu’explique notamment le dictionnaire Littré en 1875 “se noyer dans un crachat, échouer, se perdre en des cas où rien n’était si facile que de réussir”.
Au sens figuré, celui qui se “noie” dans un crachat se laisse “submerger” par l’émotion, perd ses moyens et se trouve dans l’incapacité de surmonter une difficulté aussi mineure soit-elle.
Notons que l’expression “se noyer dans une goutte d’eau” était également en usage au 17ème siècle. Puis le verre a remplacé la goutte mais le sens est resté le même.
Signalons que si l’on arrive à se noyer dans un crachat, on arrive même parfois à se noyer dans son propre crachat (propre c’est beaucoup dire d’ailleurs). Dans un tel cas, à l’émotion vient donc s’ajouter la stupidité.

Autres expressions de nos grand-mères ?

expressions de nos grand-mères, expressions de grand-mère
Un clic suffira !

Un mot sur notre illustration

Un clic pour en savoir +
Share Button

Laisser un commentaire