Que signifie Vouer aux gémonies ?

Vouer aux gémonies c’est humilier quelqu’un publiquement, le livrer au mépris public, l’accabler, lui faire des reproches.

Quelle est l’origine de l’expression ?

le mot « gémonies » provient du latin « gemoniae » signifiant « gémissements ».
Dans la Rome impériale, « gemoniae scalae » (l’escalier des gémissements) s’appliquait à l’endroit où l’on exposait les corps des condamnés mis à mort par strangulation. Ils étaient ainsi exposés aux insultes du peuple avant de les jeter dans le Tibre.
Cet escalier est cité par plusieurs auteurs latins. Il n’est pas localisé avec précision. Mais il se trouvait probablement au-dessous de la prison du Tullianum, au pied du Capitole.
Cette sympathique coutume remonte au dictateur Camille, en 385 avant J.-C.

le mot fait son apparition dans l’édition de 1762 du dictionnaire de l’académie française qui nous précise que « Les gémonies étaient à Rome, ce que sont en France les fourches patibulaires ». Au moyen âge les fourches patibulaires étaient un gibet où les condamnés à mort étaient pendus et où leurs corps étaient exposés à la vue des passants.

L’expression, quant à elle, date du début du 19ème siècle. On en trouve un exemple dans « méditations poétiques » (1820) de Lamartine :
« Traîner Socrate aux gémonies,
pour faire, en des temples impies,
l’apothéose d’Anitus
 »
Depuis cette époque, vouer quelqu’un aux gémonies ne va pas jusqu’à la strangulation. Mais c’est lui faire subir une forme de supplice plus subtile : l’humiliation publique.

Autres mots de la langue française qui n’existent plus que par leur utilisation dans des expressions

Autres expressions du site savour.eu ?

Expressions françaises avec Express'ION
Un clic suffira !
Share Button

Laisser un commentaire