Que signifie Dire à quelqu’un ses quatre vérités ?

Dire à quelqu’un ses quatre vérités c’est lui dire ce qu’on pense de lui, franchement et parfois sans ménagement.

Quelle est l’origine de l’expression

Elle apparaît au 16ème siècle sous la forme « dire ses vérités ». Par le pronom possessif « ses », les vérités évoquées étaient personnelles. Il s’agissait donc de choses vraies dites sur le compte de quelqu’un. Et elles étaient le plus souvent négatives.
On en trouve un exemple dans la traduction faite par Jacques Amyot en 1567 de « les vies des hommes illustres de Plutarque ». C’est plus précisément dans le chapitre consacré à Marcus Brutus , fils de Servilia, maîtresse de Jules César: « ….et finalement vinrent jusqu’à s’entrecharger et accuser, en se disant haut et clair leurs vérités l’un à l’autre, avec une grande véhémence ».
Ceci étant une traduction du texte initial en Grec de Plutarque, philosophe, biographe et moraliste né vers 46 et mort vers 125, cette expression est sans doute bien antérieure au 16ème siècle.

Le chiffre quatre est apparu au début du 20ème siècle. Mais il est difficile d’en expliquer l’origine. Il introduit certes une valeur intensive mais pourquoi quatre plus que tout autre chiffre ? On pourrait penser que ce choix est lié à des choses figées comme les quatre membres de l’homme, les quatre saisons ou les quatre points cardinaux.
D’autre part, le chiffre quatre est présent dans de nombreuses autres expressions antérieures au 20ème siècle, par exemple « ne pas y aller par quatre chemins », « couper les cheveux en quatre » ou « se mettre en quatre ».
Enfin on pourrait également expliquer ce choix par la symbolique du chiffre 4. En effet ce dernier est, entre autres, le symbole du concret, de l’intransigeance et de la rigidité. Ce sont là quelques « qualités » de celui qui ose dire ses 4 vérités à quelqu’un sans détours.

Autres expressions avec des chiffres ?

chiffres avecexpressions
Et hop un clic suffira !

 

Share Button

Laisser un commentaire